Fallout 4

Mardi prochain, le 10 novembre, c’est la sortie de Fallout 4. Je vois beaucoup de statuts facebook sur la sortie du jeu, des fans qui l’attendent avec impatience et des filles qui vont perdre leur chum pour les semaines à venir.

Personnellement, quoique j’aime ben Fallout, j’irai pas faire la file au Best Buy pour me le procurer. J’suis plus bright que ça. Ce que j’vais faire, c’est attendre quelques jours, aller l’acheter, l’offrir en cadeau à mon chum et attendre qu’il se tanne. Pis c’est là que l’fun va commencer! Une pierre, deux coups: j’ai l’air d’une bonne blonde et en plus, j’ai une excuse pour tomber complètement addict par «inadvertance». Parce que l’affaire, c’est que mon chum lui joue environ 1h par jour, quand ça y tente, dans ses bonnes journées. Moi, si je fais un calcul vite de même là sans trop m’avancer, j’évalue ma moyenne d’heures par jour à environ… j’sais pas moi, 8 heures? Je joue pas à tous les jours, mais quand j’suis dedans, j’suis dedans!

Mon dernier saccage remonte à Mass Effect, que j’me tape à peu près à chaque année. La période de l’année où les heures de sommeil baissent et les factures d’épicerie aussi. Manger c’t’une perte de temps, donne-moi des biscuits soda, j’ai une galaxie à libérer. Les douches se font de plus en plus rares, les contacts sociaux aussi et y’a p’têtre même un lien de corrélation entre les deux. J’ai pu de vie. Ou au contraire, j’en ai deux et j’priorise clairement pas la bonne!

Un jour quelqu’un a dit à mon chum : «Man, t’es vraiment chanceux, ta blonde aime les jeux vidéos!»

Non.

Juste non.

Tu sais pas c’est quoi dire : «Baisses le son, j’essaie de dormir» et t’faire répondre «J’suis en réunion de Spectre, j’ai des décisions à prendre!».

«Bé, on va déjeuner?» … «Nope, l’humanité compte sur moi!».

«J’peux tu avoir la TV, c’est le Hockey?» … «Wait, I’m in the middle of some calibrations». (Si tu n’as pas compris la référence, c’est correct, mon chum non plus l’a pas comprise).

Alors ça, c’est l’autre problème. La TV. La fuckin TV. Parce que la TV, à la base, elle a été achetée pour le Hockey. La première fois qu’on est parti en appart, la télé c’était une grosse boîte de 8 pieds de profondeur qui datait de l’époque d’après-guerre et qui donnait la vague impression d’un cinéma-maison pour la seule raison qu’elle remplissait toute la pièce. Mon chum, il la voulait sa belle TV et moi, dans toute ma maturité d’adulte, je répondais que c’était pas dans notre budget. Trois jours en appartement, une bière ou dix, un lendemain de brosse et un réveil beaucoup trop tôt pour la livraison du fridge, assise dans les toilettes à manger des Doritos pour camoufler la vieille haleine de Moonshine : «Habilles-toi, on s’en va acheter la TV avant que j’désoule!». Ça fait que c’est de même que 800 dollars et un mal de tête plus tard, on s’est ramassé avec une belle télé pour écouter le Hockey. Aujourd’hui, elle est pu assez grosse et c’est moi qui espère qu’il vide la bouteille de rhum et m’amène magasiner une TV pour mieux lire les dialogues quand j’prends les décisions cruciales de ma 2me vie. Anyways, je m’écarte…

J’en arrivais à la saison de Hockey. La saison des compromis. La partie de l’année où mon chum se lave pu et mange des biscuits soda. La période sombre où tout devient monnaie d’échange. Je fais le lavage si tu me laisses la TV. Je ramasse les crottes de chat si j’peux jouer au Xbox. J’te paies le Boston si tu sors avec tes chums. Ajoutes du pop corn, une aéro et une bouteille de vin pis on a un deal! Rendus là, ça nous aurait coûté ben moins cher si on avait juste investi dans une nouvelle TV, mais pas l’temps pour ça, j’ai une planète à sauver.

À soir, c’est moi qui a perdu, mais on the side j’me suis faite un massage pis une boîte de Pop Tarts. Le temps va être long et à part regarder mes chats jouer avec la crotte que j’ai pas ramassée, j’ai décidé d’vous décrire c’est quoi vivre avec deux addicts. La saison de Hockey est déjà commencée et je perds une fois de plus mon chum aux bras de Plekanec et Gallagher. Je devrais être dépressive, mais des fois, la vie fait bien les choses.

Mardi prochain, le 10 novembre, c’est la sortie de Fallout 4. Je vais pas faire la file au Best Buy pour me le procurer. J’suis plus bright que ça. C’que j’vais faire, c’est attendre la prochaine game de Hockey, aller l’acheter, lui donner en cadeau pis lui suggérer un deal. Sors avec tes chums, moi j’reste à la maison et je test ton jeu! Ah pis oublies pas de ramener des biscuits soda!

Bonne game à tous et R.I.P. à tous les hommes qui sont en couple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *